LES PROCÉDÉS DE FABRICATION

LES PROCÉDÉS

DE FABRICATION

Un facteur important qui affecte la qualité stable et diachronique d’ELAIOPHYSIS est la procédure de fabrication de l’huile à partir des olives, qui respecte, sans faute, certaines règles qui permettent l’extraction correcte de l’huile d’olive précieuse; en d’autres termes, toutes les normes et spécifications analysées en détail comme il suit, sont respectées de mode méticuleux et précis:

  • Les olives sont lavées à l’eau potable et toutes les matières étrangères sont enlevées par un procédé mécanisé; la température de l’eau de lavage ne peut pas excéder les 25oC.
  • Le malaxage de la pâte d’olive s’effectue dans des malaxeurs dont la vitesse ne dépasse pas les 18-20 t/mn.
  • Tous les éléments constitutifs du malaxeur et de ses surfaces qui sont en contact avec la pâte d’olive sont en acier inoxydable. Les malaxeurs sont couverts avec un couvercle pour éviter le contact de la pâte d’olive avec l’oxygène de l’air ambient, dans la mesure du possible.
  • Au cours du malaxage, la température de la pâte d’olive ne dépasse pas les 25oC.
  • Au cours de la centrifugation, la pâte d’olive est diluée à l’eau tiède qui n’excède pas les 25oC.
  • Un deuxième facteur important qui influence la production d’ELAIOPHYSIS est le peu de temps de stockage, c’est-à dire, le temps d’attente des olives avant de fabriquer l’huile.

  • Le temps de stockage étant presqu’éliminé, l’huile d’olive garde ses arômes ainsi que ses formules méthanoliques qui constituent un facteur essentiel de vulnérabilité de l’huile d’olive et de son rancissement.

L’huilerie où s’effectue l’extraction à froid mécanisée, le stockage et la mise en bouteille de l’huile d’olive satisfait à toutes les normes internationales eu égard l’ensemble, mais aussi, les éléments constitutifs de l’huilerie, tels que les cuves, les machines d’extraction et d’embouteillage, les espaces de dépôt, etc. De surcroît, l’huilerie est certifiée ISO 22000.

Au cours du procédé d’extraction à froid d’ELAIOPHYSIS, la quantité d’eau utilisée est raisonnable, la température et le temps de malaxage sont réduits au minimum; par conséquent, l’huile d’olive est enrichie d’importantes quantités de phénols, ce qui renforce sa résistance contre l’oxydation.

Le goût prononcé d’ELAIOPHYSIS est dû, dans une large mesure, aux éléments phénoliques (l’oleuropéine, l’oleacine et l’oléocantal) qui donnent un caractère fruité et intensément épicé lors de la combinaison de ces propriétés.

Pour l’huile d’olive ELAIOPHYSIS on utilise, pour toutes les étapes, allant de sa production jusqu’à sa normalisation, des tuyauteries certifiées pour l’huile d’olive afin de prévenir toute contamination éventuelle par le plastique non alimentaire qui est démontré être un perturbateur endocrinien. L’huile d’olive est stockée dans des cuves inoxydables et embouteillée dans des machines de normalisation modernes.

 

3

1